Le Luxembourg obtient 140 millions d'euros dans le cadre de l'initiative européenne "REACT-EU"

Programmes FEDER-FSE 2014-2020

Dans le cadre de l’initiative «REACT-EU», les institutions européennes octroient une allocation financière au Luxembourg à hauteur de 139,8 millions d'euros pour lutter contre les conséquences de la COVID-19. «REACT-EU» (Recovery Assistance for Cohesion and the Territories of Europe), le soutien d'urgence doté de 47,5 milliards d'euros au total, apporte aux États membres jusqu’à 2023 une aide pour traiter les conséquences immédiates de la crise et de ses conséquences sociales ainsi que pour préparer une relance verte, numérique et résiliente de l’économie européenne.

Les ressources de REACT-EU sont mises à disposition via les Fonds structurels de l'UE. L’enveloppe financière allouée au Luxembourg sera ainsi mise à disposition via le Fonds européen de développement régional (FEDER) et le Fonds social européen (FSE).  

Placé sous l’autorité du Ministère de l’Économie, le FEDER va allouer près de 60 millions d'euros de l’enveloppe financière totale au projet «Large Scale Testing – Phase 2», géré par le ministère de la Santé, couvrant ainsi les dépenses liées à ce projet pour l’acquisition du matériel de test pour les analyses ainsi que pour la gestion, la sensibilisation du grand public, l’exécution et le suivi du projet. Pour le reste, le FEDER cofinance à hauteur de 10 millions d'euros la vaccination contre la COVID-19.

Géré par le Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire, le FSE utilise les près de 70 millions d'euros qui lui sont alloués pour cofinancer le régime de chômage partiel au Luxembourg. En tant que mesure phare pour soutenir les entreprises impactées par la crise sanitaire, l'État prend en charge pendant la période de chômage partiel l'indemnité de compensation qui correspond en principe à 80% du salaire du salarié concerné, voire à 100% pour le salaire social minimum.

 

Dernière mise à jour