Projets cofinancés

170 résultat(s) trouvé(s) Voir en premier:
  1. Présentation du projet: Le contexte actuel du marché de l’emploi au Luxembourg démontre que les jeunes ont souvent des difficultés à élaborer un projet professionnel réaliste et réalisable. En effet, ils ont peu de connaissances du marché de l’emploi luxembourgeois et

  2. Dans le contexte de la digitalisation du monde de travail, l’objectif principal de ce projet est de faciliter et d’adapter l’orientation professionnelle des jeunes à travers l’initiative existante dayCARE.

  3. Présentation du projet: Le Bed and Breakfast, « B&B Jardin de Wiltz » ainsi que le « Camping Kaul » sont des concepts luxembourgeois innovants de chambres d'hôtes et de camping, où des personnes en situation de handicap peuvent travailler. Ceci dans... Coopérations sc

  4. Présentation du projet: Nombreux réfugiés et migrants ayant rejoint le Luxembourg récemment ne remplissent pas les exigences du marché du travail luxembourgeois en termes de qualifications et de langues. L’entreprenariat se présente comme une option intéressante pour assurer son auto-financement...

  5. Les salariés des entreprises du bâtiment et des travaux publics réalisant des travaux de pose de conduites d'eau potable doivent suivre à l'étranger

  6. Soutenir l’entrepreneuriat est un enjeu considérable pour la croissance économique d’un pays. Les petites et moyennes entreprises jouent un rôle

  7. Le projet « Sprong an d’Léier » prend en charge les jeunes sans contrat d’apprentissage, alors que l’année scolaire a déjà débuté. Ceci dans le but de

  8. WOW – Abwasser ist wertvoll: WOW! - Wider business Opportunities for raw materials from Wastewater Ausgangssituation und Herausforderung für das Projekt Die im Abwasser enthaltenen organischen Verschmutzungen können als Rohstoff für biobasierte Produkte genutzt werden. In der klassischen Abwasserbehandlung werden diese kohlenstoffhaltigen Stoffe zu einem großen Teil in CO2 umgewandelt und in die Atmosphäre abgegeben, nur ein Teil wird im Biogas inkorporiert und kann somit zur Produktion von Energie genutzt werden. Diese Vorgehensweise führt zu einem Verlust wertvoller Rohstoffe, zusätzlichen Emissionen des Treibhausgases CO2 sowie einem Verbrauch an natürlichen Ressourcen. Das Interreg North-West Europe Projekt WOW! zielt auf einen Wandel hin zu einem kreislauforientierten Ansatz, bei dem Zellulose, Fette und PHA gezielt aus dem Abwasser zurückgewonnen und als Rohstoffe für die Produktion von Stoffen wie Bio-Aktivkohle (aus Zellulose), Biodiesel (aus den im Abwasser vorhandenen Lipiden) sowie Bioplastik (aus PHA) genutzt werden.

  9. Codex4SMEs – accélérer la médecine personnalisée en Europe à travers les PMEs Codex4SMEs - Companion diagnostics expedited for small and medium-sized businesses Le défis La médecine personnalisée est prometteuse à la fois pour la santé, avec des soins plus efficaces, et en termes économiques, puisqu’elle permet d’administrer le bon dosage du bon médicament au bon patient et au bon moment. Pour obtenir le meilleur effet possible, les diagnostics compagnons - tests de diagnostic utilisés en tant que compagnon d'un médicament thérapeutique - font appel à des biomarqueurs pour définir (via des tests) les causes moléculaires d’une maladie en amont du traitement. Ils aident notamment les professionnels de la santé à déterminer si les bienfaits pour le patient d’un produit thérapeutique donné l’emportent sur les effets secondaires ou risques potentiels.

  10. Last Mile – Flexible Transportsysteme im ländlichen Raum Last Mile – Sustainable mobility for the last mile in tourism regions Das Projekt befasst sich mit dem nachhaltigen Mobilitätsangebot im ländlichen Raum, insbesondere für Touristen. Letztere stehen oft vor logistischen Problemen, wenn es darum geht, die letzte Etappe bis zu ihrem Reiseziel mit öffentlichen Transportmitteln zu bewältigen beziehungsweise sich innerhalb des ländlichen Raumes zu bewegen. Erfahrungen haben gezeigt, dass flexible Transportsysteme (FTS) in Ergänzung zum bestehenden öffentlichen Nahverkehr oft sehr hilfreich sind, um den sogenannten “letzten Kilometer” im Hinblick auf den Tourismus zu erschließen sowie den Einwohnern eine Alternative zum Motorisierten Individualverkehr im Alltag zu bieten. Das bestehende öffentliche Nahverkehrsangebot ist oft nicht ausreichend, um den verschiedenen und sehr variablen (saisonbedingte Touristenströme, ...) Bedürfnissen gerecht zu werden. Im Fokus des Projektes steht der interregionale Erfahrungsaustausch mit den fünf Partnerregionen bezüglich flexibler, also bedarfsorientierter Mobilitätsangebote. Bestehende FTS werden vor dem Hintergrund regionaltypischer Herausforderungen kritisch analysiert und die Übertragbarkeit auf die eigene Region geprüft. Die Einbindung von Akteuren und interessierten Bürgern erfolgt auf regionaler Ebene in Form von Arbeitsgruppen und mündet in einem konkreten Aktionsplan für den Naturpark Öewersauer.

  11. AFTB – Adhesive Free Timber Buildings Le défi : AFTB adresse une préoccupation sociétale majeure de développement durable, à savoir l’environnement et l’utilisation efficace des ressources naturelles, telles que notamment le bois. Le projet entend employer une technique d’assemblage à l’aide de chevilles en bois densifié thermiquement (Compressed Wood - CW) justifiant son potentiel dans le domaine de la construction et de la rénovation urbaine. Il s’agit d’utiliser des goujons en bois compressé pour fixer ensemble des lamelles de bois utilisées dans la production d’éléments structuraux pour charpentes, des lamelles collées, des joints sans adhésifs ou encore des chevilles en acier. Ce mode d’utilisation de chevilles CW ayant un impact environnemental très positif peut être couplé à une meilleure utilisation des ressources naturelles. En outre, l’utilisation de chevilles CW permet de produire des assemblages esthétiques compatibles avec des applications très ciblées dans le domaine de la conservation et de la restauration du patrimoine culturel.

  12. Porté au Luxembourg par Neobuild, pôle d’innovation technologique de la construction durable, et le Fonds du Logement, en charge du développement du logement et de l’habitat, le projet « E=0 », lancé à la fin de l’année 2016, est déjà bien engagé. Ce projet européen Interreg NWE, soutenu au niveau national par les Ministères de l’Economie et du Logement, vise à réduire à zéro la consommation énergétique des logements par leur rénovation efficace, abordable et rapide. Équipées en moins d’une semaine de panneaux solaires, de façades et toitures isolantes ainsi que de nouveaux équipements énergétiques, les habitations ont vocation à ne pas consommer plus d’énergie qu’elles n’en produisent. Ecoresponsable, le projet s’inscrit dans une approche d’économie circulaire et d’intelligence, certes économique, mais surtout écologique. Il s’agira non seulement de réduire les impacts environnementaux générés par les matériaux utilisés, en privilégiant le biosourcé par exemple, mais également de mettre en œuvre de nouvelles méthodes de rénovation, comme l’industrialisation d’éléments préfabriqués. Ce projet pilote au Luxembourg demande pour sa réalisation de faire appel non seulement à de nouveaux matériaux, mais également aux techniques et aux technologies les plus récentes à l’exemple du BIM (Building Information Modeling) qui est employé afin d’optimiser au maximum la durée et le coût du chantier.

  13. NIGHT LIGHT - envers une réduction de la « pollution lumineuse » Depuis peu seulement, la problématique de la « pollution lumineuse » et son impact sur l'homme, les animaux et les écosystèmes font l'objet d'une attention accrue. Comme dans

  14. Environ 50 % des matières premières primaires dans l’Union européenne sont utilisés dans le secteur du bâtiment, qui est également responsable pour environ un tiers de tous les déchets produits. Concernant les déchets de construction et de démolition (CDW), les composants tels que béton, briques, tuiles et céramiques (CBTC) ont un potentiel élevé à être utilisés comme agrégats recyclés et sables. Toutefois, jusqu'à présent, des matériaux recyclés sont pour la plupart uniquement utilisés comme matériaux de moindre valeur pour servir aux projets d’infrastructure ou comme matériaux de remblai. Bien que le quota de recyclage de CBTC est supérieur à 70 % en Allemagne, Belgique, France, aux Pays-Bas et au Luxembourg, moins de 4 % sont réutilisés pour l’objectif initial qui est la production de béton.

  15. Le projet "BIM" qui est réalisé par le CRTI-B, dont les partenaires sont les acteurs principaux dans le domaine de la construction au Luxembourg, a pour objectif d’élaborer une stratégie nationale pour implémenter le Building Information Modelling (BIM) pour le Luxembourg. Ce processus révolutionnaire est en train de bouleverser le secteur de la construction et s’est déjà imposé dans plusieurs pays européens.

  1. Page précédente
  2. ...
  3. Page  2
  4. Page  3
  5. Page  4
  6. Page  5
  7. Page  6
  8. ...
  9. Page suivante