Fonds: FEDER - Programme: Interreg Grande Région (2014-2020)

Eisch’A - Développer des solutions d’assainissement des eaux usées de la zone transfrontalière de l’Eisch

Eisch’A - Assainissement transfrontalier de l'Eisch Amont

Défis 

·       Sur la zone frontière belgo-luxembourgeoise traversée par l’Eisch et ses affluents, les besoins d’assainissement des eaux usées urbaines sont multiples en raison du développement des zones d’habitat et des zones d’activité économique, ainsi que de la vétusté des ouvrages d’épuration existants ou l’absence totale de station d’épuration à certains endroits.

Objectifs

·       Développer des solutions d’assainissement des eaux usées de la zone transfrontalière de l’Eisch en centralisant sur un seul site des ouvrages techniques d’assainissement.

·       Mutualiser les coûts cumulés de modernisation des ouvrages vétustes et les coûts de construction de nouveaux ouvrages de petite taille par la centralisation des besoins d’assainissement sur une seule unité.

·       Réaliser une économie d’échelle par la construction d’une nouvelle station d’épuration de grande taille (15 600 Équivalent-habitants) en territoire belge.

·       Assainir les eaux usées des villages de Sélange, Autelbas, Sterpenich et Rosenberg pour le versant belge et de Fingig, Clémency, Grass, Kahler, Kleinbettingen, Hagen et Steinfort pour le versant luxembourgeois.

Résultats escomptés/acquis

·       Pose d’un réseau de canalisations gravitaires ou de refoulement et construction d’une station d’épuration collective unique pour traiter l’ensemble des eaux usées avant rejet dans l’Eisch.

·       Valorisation des boues issues du traitement des eaux usées et contrôle plus efficace des performances de qualité en sortie de station.

·       Mise en place du traitement tertiaire de l’azote et du phosphore pour répondre aux normes de rejets 

·       Amélioration de plus de 20% de l’efficacité énergétique par rapport aux anciens ouvrages existants, notamment avec le placement d’une turbine hydraulique de récupération d’énergie au rejet.

·       Réalisation d’une économie d’énergie avec le placement de panneaux photovoltaïques sur les toits des bâtiments et récupération de la chaleur sur les groupes surpresseur d’aération pour leur chauffage.

·       Intégration paysagère du nouvel ouvrage d’assainissement en prenant en compte les spécificités locales.

Contexte luxembourgeois

·       Le Plan National intégré en matière d’Energie et de Climat (PNEC) pour la période 2021-2030 mentionne la gestion des eaux urbaines (section 3.1).

·       En cohérence avec le Plan de gestion des districts hydrographiques du Rhin et de la Meuse (parties luxembourgeoises) 2015-2021.

Porteur(s) du projet:

 

LU: Syndicat Intercommunal de Dépollution des Eaux Résiduaires de l’Ouest

BE: Association Intercommunale IDELUX Eau; Société Publique de Gestion de l’Eau

Coûts:

 

Budget global: 17.637.948€, dont FEDER: 6.587.778€

Budget global LU: 13.327.908€, dont FEDER LU: 4.749.516€ (35,64%)

 

Durée: 2016-2022

Dernière mise à jour